NOUVEL HORAIRE DE SOIR

En raison du taux élevé d’absence des élèves, les classes de Catherine et Emmanuèle seront regroupées aux périodes 3, 4 et 5.  Tous les élèves de français de niveau secondaire seront au local B-109.

Catégories: Non classé | Laisser un commentaire

Appréciation: COEURS MALADROITS

Cœurs maladroits, une histoire réaliste et touchante

Par Catherine Miron

Connaissez-vous Robert Soulières? C’est un écrivain québécois qui a gagné un prix en 1987 pour sa magnifique histoire Coeurs maladroits.  Les éditions Soulières ont publié ce texte de nouveau, en 2014, dans le recueil Des nouvelles de Bob. Voici donc un bref résumé de l’histoire et mon appréciation personnelle.

Comme son titre l’indique, Coeurs maladroits aborde le thème des relations amoureuses.  L’histoire se déroule autour des années 1980-1990.  On y raconte comment la jeune Sylvie réagit lorsque son copain Paul l’appelle pour lui dire qu’il ne l’accompagnerait pas à la danse d’Halloween de leur école, car il souhaite mettre fin à leur relation.  Sylvie, qui est toujours amoureuse de Paul, est complètement bouleversée par cette terrible nouvelle.  Elle passe donc la soirée à se promener dans les rues, seule, pleurant sous la pluie et réfléchissant à la pénible situation.  Je ne vous en dis pas plus, vous découvrirez par vous-même comment la soirée de Sylvie se termine.

Personnellement, j’ai adoré cette histoire captivante.  L’auteur a un beau style d’écriture.  Il décrit vraiment bien les personnages et leurs émotions.  Par exemple, on visualise parfaitement Isabelle, la rivale de Sylvie, qui est décrite ainsi : « celle-là, avec ses taches de rousseur, son nez retroussé, ses allures de mannequin et sa poitrine qu’elle exhibait comme un trophée. »  Aussi, le texte comporte beaucoup de dialogues, ce qui rend l’histoire vivante et réaliste.  Le vocabulaire est facile à comprendre.  Il y a également des belles figures de style qui nous aident à imaginer ce qui se passe, comme le démontre cet extrait: « Une bombe aurait sauter dans le salon que le désarroi de Sylvie n’aurait pas été plus grand. »

Finalement, je vous recommande Coeurs maladroits, car on y retrouve deux valeurs importantes: l’honnêteté et le courage.  Cette histoire touchera certainement tous ceux qui ont déjà vécu une peine d’amour.  Vous y trouverez une belle leçon de vie qui est toujours d’actualité.  Bonne lecture!

Catégories: Cours de français, FRA-2102 | Laisser un commentaire

Notions théoriques: le texte narratif

Le site AllôProf contient une foule d’explications sur les divers éléments du texte narratif.  Allez y jeter un coup d’oeil!

Les textes littéraires cliquez ici  

La nouvelle littéraire cliquez ici

Les récits cliquez ici

Le schéma narratif cliquez ici

L’univers narratif: les personnages, les lieux, etc.   cliquez ici

Le point de vue narratif cliquez ici

La séquence descriptive cliquez ici

 

Catégories: Cours de français, FRA-2102, FRA-3106, Non classé | Laisser un commentaire

Appréciation du roman Contre Dieu

par Alex Henley-Daraîche

                                                      

Les romans psychologiques sont très nombreux dans les écoles, les boutiques et les bibliothèques. J’ai lu un roman suspense québécois qui s’intitule Contre dieu écrit par Patrick Senécal et publié en 2010 par la maison d’édition Les 400 coups. Je vais vous parler de ce livre et de ce que j’en pense.

L’histoire se passe à notre époque et pendant l’hiver. Les actions se déroulent dans plusieurs lieux : dans un appartement deux et demi aux meubles crasseux; dans les rues, le métro, le logement d’une inconnue, un bar et une maison des jeunes. Il y a deux personnages importants dans cette histoire, le personnage principal dont le nom n’est pas mentionné  et Mélanie, le personnage secondaire. Le thème est l’autodestruction et on retrouve comme valeurs la liberté et l’entraide.

Un dimanche après-midi, le personnage principal apprend que sa femme et ses deux enfants sont décédés. Il plonge alors dans une dépression et une confusion totales.   Par la suite,  il rencontre une femme qui s’appelle Mélanie et qui tente de l’aider,  mais il repousse son aide. Le personnage commence à s’acharner sur les gens, à commettre des actes criminels et odieux.   Finalement, il finit par découvrir le secret de la mort de sa femme et de ses enfants. L’intrigue est superbe, on veut toujours savoir ce que le personnage s’apprête à faire. Le déroulement de l’histoire est bien et la fin est assez choquante.

Le style de l’auteur est bon, le vocabulaire est très compréhensible comme le démontre cet extrait : « est-ce qu’une voiture en sens inverse aurait pris le tournant trop large et aurait ainsi obligé ta femme à se précipiter dans le décor…». La façon dont le roman est écrit nous permet d’être le personnage principal, vivre les actions et ressentir les émotions. En plus, les actions sont très détaillés et explicites, voici un exemple : « ils tentent doucement de te calmer, mais toi tu te dégage, tu marches à travers la pièce, tu vocifères  que c’est une erreur…»

C’est un roman que j’ai très apprécié. Il a une bonne longueur pour ce genre de livre (128 pages). C’est très bien écrit et simple à lire.

Pour les amateurs du suspense, je recommande fortement ce livre. C’est une très bonne histoire psychologique qui vient nous chercher.

Catégories: Cours de français, FRA-2102 | Laisser un commentaire

Épluchette de maïs MERCREDI 18 SEPTEMBRE 2019

Le Centre offre gratuitement des maïs en épis aux élèves du soir lors d’une épluchette qui aura lieu le mercredi 18 septembre à compter de 17h30.  Le souper se déroulera à l’extérieur (terrasse) si le temps le permet, sinon rendez-vous à la cafétéria.

Nous vous attendons en grand nombre!

A basket of sweet corn, three ears partially husked

Catégories: Informations | Laisser un commentaire

Horaire des cours du soir, calendrier scolaire et frais chargés aux élèves

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR L’AGRANDIR!

Catégories: Informations | Laisser un commentaire

Début des cours année 2019-2020

Les cours débutent mercredi le 28 aout 2019 selon l’horaire habituel.  Rendez-vous au secrétariat à compter de 16h30 pour récupérer votre horaire.

Catégories: Informations | Laisser un commentaire

Exemple d’appréciation d’un roman québécois LA BALLE PERDUE

Chers élèves, saviez-vous qu’il existe plusieurs genres de romans québécois?  Personnellement, j’adore les romans policiers.  Dernièrement, j’ai lu le roman La balle perdue, écrit par le jeune auteur Kevin Gagnon et publié en 2011 aux Éditions ABC.  Je vais vous présenter cette œuvre et vous donner mes impressions.

 

L’histoire se déroule à Longueuil, au cours de l’été 1997.  Les actions se passent principalement dans un parc, au poste de police et dans le quartier du Vieux-Longueuil.  Le personnage principal est un jeune homme de 22 ans nommé Stéphane.  Celui-ci est témoin d’un meurtre lors d’une soirée de feux d’artifice.  La victime est le frère de Rosalie, une belle jeune femme séduisante.  Les deux jeunes décident d’aider le policier détective, Patrice.  Tout au long de l’enquête, les jeunes tenteront de faire la lumière sur le meurtre et ils deviendront amoureux l’un de l’autre.  Je ne vous dévoile pas la fin, mais sachez que des jeunes d’un gang de rue sont impliqués dans l’histoire.  Le roman présente de nombreuses valeurs : l’amour, l’amitié, l’honnêteté et l’entraide.  Personnellement, j’ai bien aimé l’intrigue.  Il y avait beaucoup de suspense.  J’avais hâte de savoir qui était le tueur.  J’ai trouvé la fin vraiment surprenante.  Vous verrez, on ne s’attend vraiment pas à une telle fin!

 

En ce qui concerne le style d’écriture de l’auteur, j’ai trouvé le roman facile à lire en raison du vocabulaire assez simple à comprendre.  Il n’y a aucun mot compliqué.  De plus, il y a des figures de style qui nous aident à imaginer les personnages et les actions.  Voici un exemple : «Stéphane courait aussi vite que l’éclair.  Il était essoufflé et rouge comme une tomate, mais il continuait de courir.  Il fallait qu’il arrive au plus vite chez Rosalie.» (p. 127)

 

Pour terminer, j’ai trouvé ce roman vraiment excellent, car l’histoire est incroyable et elle est bien écrite.  Même si le livre compte 200 pages, il se lit rapidement tellement on a hâte de connaitre la fin.  Je vous le recommande donc si vous aimez les enquêtes policières et les meurtres, ou si vous aimez simplement les histoires d’amour.  Il plaira autant aux garçons qu’aux filles.  Allez vite le chercher à la bibliothèque ou à la librairie.

Catégories: Cours de français, FRA-2102 | Laisser un commentaire

Sujets pour la rédaction d’un article d’information

Les égoportraits

Article du Devoir sur les égoportraits

Les morts liées aux égoportraits

Utilité des égoportraits

Les boissons sucrées

Les loteries vidéo et le suicide

Le cannabis et la dépression

Le cannabis et les ados

Le trafic humain

Le gaspillage de nourriture à la maison

Les Canadiens, champions du gaspillage alimentaire

Les déversements en pleine nature (pollution de l’environnement)

La mode, une industrie polluante

L’excision

 

Catégories: Cours de français, FRA-3104, Non classé | Laisser un commentaire

Questionnaire d’autoévaluation pour les élèves

Afin de bien progresser en classe de français, il est utile de s’autoévaluer.  Ainsi il est possible de constater ce qui fonctionne bien et ce qui pourrait être amélioré.

Voici un questionnaire d’autoévaluation que j’ai créé pour mes élèves. (Pour y accéder, cliquez sur le mot questionnaire.)

Bonne réflexion!

Faites-moi signe si vous avez besoin d’aide!

Catégories: Cours de français | Laisser un commentaire

Le nouveau guide alimentaire canadien

Cliquez ici pour lire un article paru dans La Presse 22 janvier 2019

Catégories: Cours de français | Laisser un commentaire

Le problème du plastique

Voir le texte sur le site des Débrouillards

Catégories: Cours de français | Laisser un commentaire

Lutter pour l’élimination du plastique

Voici des ressources:

Entrevue radiophonique « Une attaque contre le plastique à Montréal »  6 minutes

Entrevue avec Laure Waridel « Conseils pour éliminer le plastique de notre vie » 17 minutes

Article LaPresse 13 décembre 2018

Catégories: Cours de français | Laisser un commentaire

« Cauchemar en gris » de F. Brown

Il se réveilla avec une merveilleuse sensation de bien-être savourant l’éclat et la douce chaleur du soleil, dans l’air printanier. Il s’était assoupi sans bouger sur le banc du jardin public; son somme n’avait pas duré une demi-heure.

Le jardin resplendissait du vert du printemps; c’était une journée magnifique et il était jeune amoureux. Merveilleusement amoureux, amoureux à en avoir le vertige. Et heureux en amour: la veille il s’était déclaré à Susan dans la soirée et elle avait dit oui. Pour être précis, elle ne lui avait pas dit oui, mais elle l’avait invité à venir, aujourd’hui dimanche, dans l’après-midi, faire la connaissance de ses parents: elle avait dit « J’espère que vous les aimerez et qu’eux vous aimeront… qu’ils vous aimeront autant que je vous aime » . Si ce n’était pas la l’équivalent d’un oui, qu’était-ce ?

Adorable Susan aux doux cheveux sombres, aux tendres taches de rousseur à peine marquées, aux grands yeux noirs si doux…

On en était enfin à ce « milieu d’après-midi » où Susan lui avait dit de venir. Il se leva de son banc et, un peu engourdi par sa sieste, il s’étira voluptueusement.

Puis il se mit en route vers la maison, à quelques centaines de mètres. Une promenade agréable sous le beau soleil, par ce beau jour de printemps.

Il monta les marches du perron, frappa à la porte. La porte s’ouvrit et, pendant une fraction de seconde, il crut que c’était Susan elle-meme qui lui ouvrait Mais la jeune fille ressemblait seulement à Susan. Sa soeur, sans doute. La veille, elle lui avait en effet parle d’une soeur. Son aînée d’un an seulement.

Il s’inclina et se presenta, demanda à voir Susan. Il eut I’impression que la jeune fille le regardait d’un air bizarre, mais elle se contenta de lui dire « Entrez. je vous prie. Elle n’est pas là pour l’instant, mais si vous voulez bien attendre au salon, là… ».

Il s’assit et attendit au salon, là. C’était bizarre qu’elle fût sortie. Même pour peu de temps

C’est alors qu’il entendit la voix, la voix de la jeune fille qui lui avait ouvert la porte, la jeune fille parlait dans l’entrée et, mû par une inexplicable curiosité il se leva et alla coller son oreille contre la porte. La jeune fille parlait, semble-t-il. au téléphone.

-Harry ? Je t’en prie, rentre immédiatement. Et ramène le docteur ! Oui, c’est grand-père… Non, pas une nouvelle crise cardiaque… Non. C’est comme la dernière fois eu il a eu crise d’amnésie et ou il a cru que grand-mère était encore… Non, ce n’est pas de la démence sénile Harry il a décroché de cinquante ans cette fois… Il est revenu à l’époque où il n’avait pas encore épousé grand-mère.

Très vieux soudain, vieilli de cinquante ans en cinquante secondes, grand-père se mit à sangloter sans bruit, appuyé contre la porte.

Fredric Brown.

Catégories: Cours de français, FRA-2102 | Laisser un commentaire

Appréciation CAUCHEMAR EN GRIS

Un après-midi cauchemardesque

 

La nouvelle littéraire Cauchemar en gris a été écrite par l’auteur américain Fredric Brown et publiée en 1961dans le recueil Fantômes et farfouilles.  Bien que très court, ce texte se démarque autant par sa fin inattendue que par le style d’écriture de l’auteur.

L’histoire débute dans un jardin public baigné d’un doux soleil printanier.  Le personnage principal se réveille après avoir fait une petite sieste sur un banc et se met immédiatement à penser à la femme dont il est follement amoureux, Susan.  Le personnage se sent alors merveilleusement jeune et bien.  Malheureusement, cet état de bien-être se dissipe graduellement lorsque le personnage se rend au domicile de Susan.  En effet, une jeune inconnue lui ouvre la porte et le regarde d’un air étrange.  Alors qu’il attend dans le salon, le personnage principal ne peut s’empêcher de tendre l’oreille afin d’écouter une conversation téléphonique qui a lieu dans la pièce voisine.  L’auteur nous surprend alors avec une fin complètement inattendue et bouleversante.

J’ai vraiment apprécié le style d’écriture de l’auteur.  En effet, grâce à ses belles descriptions, l’auteur nous plonge dans une atmosphère empreinte de sensibilité avec des expressions telles «une merveilleuse sensation de bien-être», «amoureux à en avoir le vertige», «il s’étira voluptueusement».

Également, l’auteur n’utilise le discours rapporté qu’à la fin de l’histoire. En quelques phrases nous passons de la joie de vivre à une tristesse profonde.  L’auteur réussit vraiment à nous faire vivre les émotions intenses vécues par les personnages et même à nous arracher quelques larmes tant les personnages sont réalistes.

En ce qui concerne les thèmes abordés dans l’histoire, je trouve qu’ils sont bien choisis, car ils rejoignent tout le monde et sont intemporels : l’amour, la jeunesse, l’inquiétude, la mort.

Pour terminer, cette histoire de Fredric Brown est remarquable, non seulement car elle contient de magnifiques descriptions, mais aussi car les émotions et les thèmes qu’on y retrouve ne laissent personne indifférent.

Catherine Miron

Février 2015

Catégories: Cours de français, FRA-2102 | Laisser un commentaire

Création d’un compte Moodle

Voici une vidéo qui explique comment se créer un compte Moodle.  Cliquez ici

Catégories: Cours d'histoire, Cours de français | Laisser un commentaire

FRA-3102 Modèle de texte 1

La montagne

par Mario Vachon, Centre l’Escale, Thetford Mines

 

Au début de l’été 2010, ma situation s’aggravait de plus en plusJ’avais perdu mon emploi, ma maison et tous mes amis à cause de mon abusive consommation de droguesIl ne me restait que mon petit minivan dans lequel je vivais et qui me servait de maison.  J’étais à la recherche d’un endroit à l’écart de la ville où je pourrais m’installer.  Je devais limiter au maximum mes déplacements, car je n’avais aucun revenu et l’état de mon véhicule était pitoyable.  Donc, je devais absolument garder ce véhicule: il était mon abri et mon moyen de transport.

 

Après plusieurs kilomètres, j’ai fini par trouver un endroit formidable.  C’était un petit sentier qui menait tout droit au sommet d’une montagne.  Là-haut, j’avais tout ce dont j’avais besoin : un petit ruisseau d’eau de source pour boire et me laver, des poissons, de la faune et des fruits sauvages pour me nourrir et une vue splendide sur toute la ville pour me divertirDe plus, une portion de la montagne regorgeait de vieux rebuts de métal.  Donc, je savais qu’en ramassant ces vieux métaux, je pourrais les revendre aux ferrailleurs et, en plus, cela nettoyait la nature.  Avec cet argent, j’arrivais à survivre avec un minimum d’équipement : petite glacière 12 volts, petit poêle au propane et même la douche que j’avais fabriquée avec une petite cale à bateau que j’avais mis au fond d’une grande chaudière de plastique.  Reliée à une douche téléphone, je n’avais qu’à faire chauffer de l’eau que je transvidais dans la chaudière.   Je pouvais prendre ma douche au beau milieu de nulle part avec une vue à couper le souffle.

 

C’était magique malgré la situation plutôt critiqueJe n’avais pas le temps de m’ennuyer.  J’avais toujours quelque chose à faire, ma survie en dépendaitJ’adorais vivre en forêt avec la faune qui m’inspirait beaucoup.  La montagne m’offrait de nombreux avantages.  Étant donné sa haute altitude, les moustiques étaient presque inexistantsLe soir, j’installais mon matelas gonflable sur le toit du minivan, j’étais aux premières loges pour observer le ciel étoiléQuel spectacle!

 

Ce contact avec la nature m’a permis de me ressourcer et de lâcher prise sur les petits problèmes de la vie courante.  J’avais une soudaine joie de vivre que moi-même je ne comprenais pas.  J’ai habité cette montagne tout l’été et tard jusqu’à l’automne.  Cette expérience a été très bénéfique pour moi.  Elle a eu l’effet d’une thérapie.   J’ai appris à mieux me connaitre et à me reprendre en mainsC’est souvent dans ce genre de situation qu’on découvre nos vraies forces.

 

Depuis ce jour, je reconstruis ma vie.  Je me suis inscrit à l’école et je vis chaque jour comme un cadeau.  Peu importe les situations de la vie, il ne faut jamais abandonner : il reste toujours quelque chose à essayer J’ai identifié mes buts que je veux atteindre et je suis maintenant prêt à mettre les efforts nécessaires pour les réaliserPlus rien ne peut m’arrêter!

(Source : Recueil de textes Ma plus belle histoire, FSE et CSQ, Montréal, 2013)

 

Marques énonciatives:

  • L’énonciateur (auteur) marque sa présence avec l’utilisation de la 1re personne
  • L’énonciateur utilise le pronom « on » pour inclure le destinataire (lecteur) et créer un rapprochement

Marques de modalité:

  • Vocabulaire mélioratif (positif) et péjoratif (négatif)
  • Verbes auxiliaires de modalité (obligation, possibilité, etc.)
  • Ponctuation marquant l’expressivité
Catégories: FRA-3102 | Laisser un commentaire

Un site intéressant en français

Ressources à utiliser

Site FGA CEAPO

Catégories: Cours de français, FRA-3101, FRA-4101, FRA-4102, FRA-5201, FRA-5202 | Laisser un commentaire

Sujets argumentatifs

Voici quelques sujets argumentatifs dont vous pouvez vous inspirer :

  • Les salaires des athlètes professionnels sont-ils trop élevés?
  • Les voitures électriques sont-elles la solution idéale pour réduire l’émission de gaz polluants?
  • Notre système judiciaire traite-t-il équitablement les citoyens?
  • Les symboles religieux et la laïcité
  • Le racisme est-il présent au Québec?
  • Devrait-on augmenter le salaire minimum à 15$ de l’heure?
  • Les téléphones cellulaires devraient-ils être totalement interdit  dans les écoles?
  • Les humoristes peuvent-ils rire de tout?
  • Le mouvement #metoo
  • Le végétarisme
  • Le gouvernement fédéral canadien devrait-il imposer la perception de taxes à Netflix?
  • Devrait-on limiter l’utilisation des cartes de crédit pour éviter l’endettement?
  • Justin Trudeau accomplit-il bien ses tâches de premier ministre du Canada?
  • La chirurgie esthétique est-elle réellement nécessaire?
  • Faux ongles, faux cils, faux seins, rallonges de cheveux, etc.  La beauté féminine est-elle trop superficielle?
  • La simplicité volontaire est-elle une bonne philosophie pour sauvegarder la planète et éviter l’endettement?
  • La mode ne sert-elle qu’à nous faire dépenser inutilement notre argent?
  • Les émissions de téléréalité sont-elles intéressantes ou est-ce une perte de temps?
  • Est-ce une bonne chose de faire croire au Père Noël aux enfants?
  • Pour ou contre les devoirs à faire à la maison?
  • L’armée canadienne est-elle vraiment utile?
  • Pensez-vous que la recherche en aérospatiale est nécessaire ou bien est-ce de l’argent gaspillé?
  • Voit-on trop de publicités sexistes?
  • Croyez-vous que les femmes sont trop souvent représentées comme des objets sexuels dans les médias?
  • Devrait-on augmenter l’âge d’obtention du permis de conduire à 18 ans?
  • La vie est-elle plus agréable à la ville ou à la campagne?
  • Est-il nécessaire d’avoir des enfants pour vivre une vie épanouie?
  • Les politiciens québécois font-ils du bon travail pour la société?
  • Le don d’organe devrait-il être obligatoire lors du décès d’un individu?
  • Les études universitaires devraient-elles être gratuites?
  • Le Québec et le Canada accueillent-ils trop d’immigrants?
  • Devrait-on abolir définitivement la monarchie au Canada?
  • Le Québec devrait-il se séparer du reste du Canada?
  • Devrait-on interdire les races de chiens dangereux?
  • Les téléphones cellulaires devraient-ils être interdit dans certains lieux tels les restaurants, les cinémas, etc.?
  • Devrait-on se méfier des réseaux sociaux?
  • La manie de prendre des «selfies» plusieurs fois par jour est-elle signe d’un problème psychologique?
  • Devrait-on revoir le mode de fonctionnement des écoles pour l’adapter à tous les types d’élèves?
  • Passe-t-on trop de temps assis?
  • Devrait-on aménager nos environnements de travail de manière plus ergonomique (incluant les écoles)?
  • Devrait-on abolir les machines de loterie-vidéo?
  • L’art peut-il être utile ou est-il uniquement décoratif?
  • En classe, devrait-on accorder une plus grande place aux activités artistiques?
  • Les voyages sont-ils le meilleur moyen pour découvrir le monde?
  • Les aliments biologiques sont-ils vraiment meilleurs?
  • Y a-t-il des bénéfices à acheter local?
  • Devrait-on permettre le clonage humain?
  • Devrait-on décriminaliser la prostitution?
  • Les humoristes peuvent-ils rire des autres publiquement ou cela représente-t-il de l’intimidation?
  • Devrait-on opter pour des semaines de travail de 4 jours?
  • Les policiers devraient-ils faire leur travail sans être armés?
  • Devrait-on boycotter les grosses entreprises américaines telles WalMart et favoriser les entreprises canadiennes?
  • Les femmes doivent-elles encore lutter pour leurs droits?
  • Faut-il suivre des régimes pour être mince?
  • Est-il nécessaire de fréquenter un gym pour être en forme?
  • Devrait-on se soucier davantage des peuples autochtones?
  • Le Canada est-il un pays où il fait bon vivre?
  • L’adolescence est-elle la pire période de notre vie?
  • Pour sauver la planète, devrait-on faire moins d’enfants?
  • Devrait-on privilégier l’alimentation végane?
  • Le régime paléo est-il vraiment bon pour la santé?
  • Accorde-t-on trop d’importance aux diplômes au détriment de l’expérience?
  • Les politiciens veulent-ils vraiment le bien de la population ou ne pensent-ils qu’à leurs propres intérêts?
  • Les compagnies canadiennes devraient-elles payer davantage d’impôts?
  • Aux États-Unis, l’âge de la majorité est 21 ans.  Est-ce trop stricte?
  • Les enfants d’aujourd’hui sont-ils déconnectés de la nature?
  • Devrait-on abolir les frontières entre les pays?
  • Les Américains devraient-ils limiter les armes à feu dans leur pays?
  • L’école est-elle déconnectée de la vraie vie?
  • L’uniforme devrait-il être obligatoire même dans les écoles publiques?
  • L’Église catholique devrait-elle permettre aux femmes de devenir prêtres?
  • Les religions sont-elles sexistes?
  • Les enfants devraient-ils posséder des téléphones cellulaires?
  • Les parents doivent-ils donner de l’argent de poche aux enfants et aux adolescents?
  • L’éducation des enfants doit-elle être stricte?
  • Loto-Québec profite-elle de la dépendance des gens?
  • Les médecins prescrivent-ils trop de médicaments?
  • Travaillons-nous plus que nos ancêtres?
  • Devrait-on remplacer certaines peines d’emprisonnement par des travaux communautaires?
  • Le travail à temps partiel nuit-il à la réussite des jeunes?
  • Le mariage a-t-il encore sa raison d’être?
  • Lire des romans, est-ce une perte de temps?
  • Vaut-il mieux vivre seul ou en couple?
  • Les nouvelles technologies vont-elles tuer les livres en version papier?
  • L’adoption est-elle un processus trop complexe au Québec?
  • Les graffitis: art ou vandalisme?
Catégories: Cours de français, Débats, FRA-5201, FRA-5202, Opinions | Laisser un commentaire

Évolution des relations de travail et du syndicalisme

Catégories: Cours d'histoire, HIS-4017-2 | Laisser un commentaire

Calibrer un TNI

Suivre les instructions présentées ici http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/Calibrer-le-TBI

Catégories: TIC | Laisser un commentaire

Quelle utilisation pouvez-vous faire d’un TNI?

Voilà déjà au moins trois ans que le TNI est entré dans ma vie professionnelle.  Je ne m’imagine absolument plus enseigner sans cet outil fabuleux.

Et vous? Avez-vous accès à un TNI?

Quelle est votre perception de cet outil technologique?

Si vous éprouvez des craintes, rassurez-vous, c’est normal!  Le TNI peut faire peur.  Comment l’allumez?  Comment le faire fonctionner?  Comment s’en servir?  Et si un bogue survenait?  D’ailleurs, je vous répondrai immédiatement qu’il est fort probable que vous soyez confrontés à des problèmes techniques.  Mais pas de panique, vous êtes un(e) enseignant(e), vous saurez certainement improviser et vous tirer d’affaires.

Voici des idées de ce que vous pouvez faire en classe avec un TNI.

Utilisation de 1er niveau (peu de nouvelles choses à maitriser)

-Présentation de concepts ou de consignes à l’aide d’un outil de présentation tel PowerPoint ou Prezi;

-Support visuel lorsque les élèves prennent la parole devant le groupe (à l’aide d’un outil de présentation tel PowerPoint ou Prezi);

 

 

 

 

 

 

-Affichage de textes ou de documents à lire en groupe (articles de journaux en ligne, textes scientifiques, énigmes, document Word, blogue de classe, etc.);

-Matériel interactif tiré de sites tels CCDMD (section Amélioration du français, capsules,  exercices , tests diagnostiques

jeux)

-Présentation d’une vidéo (film, vidéoclip, etc.);

-Démonstration (exemples: comment accéder à un cours sur Moodle, comment se connecter au portail, comment se créer un compte Google, comment créer un Padlet, etc.);

-Affichage d’images ou de pensées positives lorsque les élèves entrent en classe.

 

 

 

 

 

 

Avez-vous d’autres idées à partager?

 

Utilisation de 2e niveau (maitriser le logiciel Smart Notebook pour créer des activités interactives)

-Écrire et faire écrire tout en conservant des traces et en ayant la possibilité de partager ce qui a été écrit au tableau;

-Travailler des stratégies tout en conservant des traces et en ayant la possibilité de partager ce qui a été écrit au tableau;

-Animer un atelier complet avec modélisation et pratique;

-Jeux (classer des éléments, etc.);

-Annoter des cartes géographiques, des graphiques, etc.

L’intérêt d’utiliser Smart Notebook, c’est de pouvoir préparer des éléments avant le cours, ajouter des éléments durant l’activité et conserver le produit final en format PDF pour le partager avec les élèves, soit par courriel, dans Moodle, soit sur Facebook, etc.

 

 

Voir la version PREZI

 

Catégories: TIC | Laisser un commentaire

Guide d’utilisation de Smart Notebook 15

Cliquez ici

Catégories: TIC | Laisser un commentaire

BONNE ANNÉE SCOLAIRE 2017-2018!

Je souhaite à tous les élèves une belle rentrée et une année scolaire remplie de succès!

Au plaisir de vous revoir!

 

Catégories: Non classé | Laisser un commentaire

Étude et révision pour l’examen HIS-4017

Dans le manuel:

p.44 #1.26, #1.27

p.45 #1.29

p.46 #1.30, #1.31

p.47 #1.34

p.48 #1.35

p.49 Activité 2

p.50 Activité 3

p.90 #2.19, #2.20, #2.21

p.91 #2.22

p.92 Activités 1 et 2

p.93 Activité 3

p.155 #3.29, #3.30

p.156 #3.32

p.157 #3.34, #3.35

p.158 #3.36

p.159 Activité 1

p.160 Activité 2

p.162 Activité 5

Catégories: Cours d'histoire, HIS-4017-2 | Laisser un commentaire

Les jeux olympiques de Montréal 1976

Chroniques Montréalité

Catégories: Cours d'histoire, HIS-4017-2 | Laisser un commentaire

Portrait du Canada

Voici un lien vers PADLET Cliquez ici

 

 

Catégories: Cours d'histoire, HIS-4017-2 | Laisser un commentaire

Métro de Montréal

Inauguration

Catégories: Non classé | Laisser un commentaire

Front commun des syndicats en 1972

Résumé et petite vidéo ici

Catégories: Cours d'histoire, HIS-4017-2, Non classé | Laisser un commentaire

Les grands chantiers de la Baie James

Bâtir dans la taïga

Catégories: Cours d'histoire, HIS-4017-2 | Laisser un commentaire